picto-droit-medical

Droit médical en Ardèche et dans la Drôme

Vous avez été hospitalisé dans un établissement public ou privé en Rhône Alpes, et vous avez malheureusement subi une infection nosocomiale ou iatrogène ? Vous avez subi les conséquences d’un mauvais diagnostic, de soins inappropriés ou tardifs ? Vous avez un proche qui est décédé des suites d’une intervention chirurgicale et vous vous interrogez sur l’existence d’une faute médicale ? Même en l’absence d’une faute avérée du médecin qui vous a soigné, vous présentez des séquelles qui peuvent être rattachés aux soins prodigués, qui relèveraient de l’aléa thérapeutique ?

Pour l’ensemble de ces hypothèses, nous sommes en mesure de vous assister soit devant la juridiction compétente en cas de faute médicale, juridictions de l’ordre administratif ou judiciaire, soit en cas d’aléa thérapeutique devant la CRCI, puis dans la phase d’indemnisation impliquant l’ONIAM. Prenez rendez-vous dans notre cabinet de Saint Péray près de Valence, ou de Montélimar, après étude de votre dossier, nous saurons vous orienter.

Pour un conseil ou un accompagnement

Avocat spécialisé en réparation du préjudice corporel

Expertise médicale indépendante et Défense

Maître LECHÊNE, docteur en Droit, est un avocat spécialiste de la réparation du préjudice corporel et de la responsabilité civile. Il est à même de vous assister en cette matière très spécifique. Cette spécialisation nous permet d’être à vos côtés pendant les instances, de vous faire assister par des experts médicaux indépendants, de défendre au mieux vos intérêts et ceux de vos proches afin que vous puissiez bénéficier d’une indemnisation complète et conforme à la jurisprudence.

Victime d’une erreur médicale ou d’un accident ?

Faites appel à un avocat expert

Contactez dès à présent notre avocat spécialisé en erreur médicale et accident médical. Expérimenté en Droit de la responsabilité médicale, il vous aidera à choisir la procédure adéquate pour obtenir la meilleure indemnisation. Il pourra également vous assister dans la phase de conciliation susceptible d’être mise en place par les établissements hospitaliers à la suite de doléances faisant suite à un séjour hospitalier ou des soins.